10 étapes pour réussir votre stratégie de contenus

De la méthode, de l’authenticité et de la créativité.

1. Se fixer les objectifs à atteindre

Définissez les objectifs que vous voulez atteindre avec votre stratégie de brand content : ➢ Améliorer la notoriété de la marque ➢ Informer la cible ➢ Transformer les prospects en clients ➢ Recruter de nouveaux influenceurs ➢ Présenter un nouveau produit ou service ➢ Démontrer votre expertise …

Qualifiez-les plus précisément selon la méthode SMART Spécifiques Mesurables Atteignables Réalistes Définis dans le temps

Exemple. Si + de trafic Spécifiques : + xxxxx visiteurs sur le blog du site de ma marque Mesurable : Google analytics Atteignables : Si vous êtes nouveau, impossible d’avoir xxxxx tout de suite Réalistes : pas + xxxxxxxxxxxxxxxx ! Définis dans le temps : avant telle date.

2. Créer vos personnas

La marque ou le produit ne doivent pas être au centre de la communication, c’est votre cible qui doit l’être. Soyez consummer centric et non product ou brand centric.

Ciblez votre public/audience/cible : si vous répondez « ma cible c’est tout le monde », ça ne marchera pas. A viser tout le monde, on ne touche personne.

Prenez le temps de bien l’identifier et de connaître ses intérêts en vous posant les bonnes questions + en faisant des recherches (sondages, forums, expérimentations, statistiques, rapports, études, sites internet, données clients existantes…).

A partir de cette matière, travaillez vos « personnas » = les personnes fictives qui représentent votre cible. = un portrait-robot des personnes que vous voulez toucher selon plusieurs critères. Grâce à ces profils détaillés vous allez adapter le type de contenu en fonction de chacun d’eux.

3. Choisir votre contenu en fonction du besoin du consommateur

Posez-vs tjs cette question avant d’écrire : est-ce que mes contenus répondent à la problématique de mon client et lui fournissent des solutions à ses problèmes ? Si non, recommencez ! Exemple. Vous vendez des yaourts au lait de chèvre. Pbtique conso : personnes intolérantes au lait de vache qui recherchent une alternative. Solution : produisez un blog avec du contenu, des articles sur les « bienfaits du lait de chèvre »

4. Adapter le contenu en fonction du processus d’achat

Vous devez comprendre le cycle d’achat de votre client idéal. Cycle d’achat = découverte, considération, décision (d’acheter). Selon l’étape à laquelle votre consommateur se trouve, adaptez votre stratégie de contenus pour l’aider (le pousser même !) à passer à l’étape suivante. Nourrissez votre consommateur avec des contenus pertinents pour favoriser son passage dans le tunnel de vente (lead nurturing). Pour cela vos contenus doivent respecter le modèle AIDA A : attirer l’Attention I : susciter l’Intérêt D : provoquer le Désir A : inciter à l’Action

Lors de la découverte, le consommateur recherche du contenu informatif Pour passer à la décision d’achat, il recherche des offres et contenus convaincants (témoignages clients, démonstrations produits, offres d’essai gratuites…)

5. Faire ressortir votre expertise

Via votre stratégie de contenus, rendez visible votre expertise, vos forces et vos avantages par rapport à la concurrence. En amont, faire le travail de détecter vos forces : – En quoi votre entreprise/marque/produit/service est une valeur ajoutée pour vos prospects ? – Qu’est-ce que vous avez de différent qui est impossible à imiter ? – A quels marchés potentiels pouvez-vous répondre ?

Exemple avec les yaourts au lait de chèvre. Valeur ajoutée : alternative pour les intolérants au lait de vache Impossible à imiter : vous proposez des yaourts au lait de chèvre produits par des chèvres qui gambadent dans le maquis : les herbes du maquis donnent un goût inimitable au lait. Aux marchés : bio/intolérants au lait de vache/les enfants etc…

6. Sélectionner vos contenus en fonction de vos domaines de compétences

Vos contenus doivent parler de votre thématique principale puis celle-ci doit être affinée afin de dégager une multitude de contenus à rédiger. Comme un entonnoir, partez du généraliste vers le particulier. Listez vos thèmes et vos sujets (parlent de votre domaine d’activité, des attentes et besoins de vos personnas), classez-les selon leur degré de priorité et commencez la rédaction (par ceux qui ont le plus de valeur ajoutée)

7. Faire un audit des contenus

Faites un audit des contenus déjà existants sur le site web de la marque.
Listez les faiblesses et les solutions pour les corriger. .

Pour réaliser l’audit :

– Faire un inventaire des contenus actuels

– Organiser les contenus selon plusieurs critères : sujet, longueur, ton, pertinence, date de publication et objectif.

– Suivre les indicateurs de mesure : taux de clic, taux de conversion, engagement et nombre de partage sur les réseaux sociaux. Positionnements de vos articles sur les moteurs de recherche et taux de rebond.

– Analyser les données : voir ce qui va et ce qui est à revoir.

8. Lister vos mots-clés

Avant de commencer à produire vos contenus en fonction de vos thématiques, listez les expression clés et déclinez-les avec des synonymes. Le but : que vos contenus soient ciblés avec les recherches des internautes. Plus ils le seront, plus votre site web sera bien positionné par les moteurs de recherche. Le choix des bons mots clés est primordial car ça impacte votre référencement et votre trafic. Exemple. Vous êtes boulanger à Toulouse Positionnez-vous au minimum sur la requête « boulanger Toulouse » Ensuite pour les autres mots-clés, utilisez des générateurs de mots-clés pour rechercher les plus tapés et avec le moins de concurrence (afin d’améliorer votre SEO)

Google Keywords Planner (gratuit) Google Trends (gratuit) SEMrush (Payant) Accuranker (payant)

9. Établir votre calendrier éditorial

Une bonne stratégie de contenus passe par la mise en place d’un calendrier éditorial.

10. Rendre visible vos contenus

Bravo vous avez rédigé de super contenus qualitatifs, rendez-les visibles auprès de votre cible maintenant ! ➢ Faites connaître vos contenus ➢ Valorisez vos contenus ➢ Générez du trafic de qualité ➢ Améliorez la visibilité de la marque sur le web Pour cela, utilisez un outil de gestion et de planification (cf ci-dessus)

Pour mettre en valeur vos contenus, utilisez : ➢ les propres canaux de communication de la marque : site internet, réseaux sociaux, blog, newsletter. ➢ le marketing d’influence : blogueurs, influenceurs, médias influents… ➢ les RS : Facebook, twitter, linkedin, pinterest… ➢ Publications sponsorisées sur les RS (facebook ads ou twitter ads) ➢ Bannières publicitaires ➢ La pub sponso : Google Adwords, Bings Ads

En faisant toujours attention à ne pas multiplier les canaux de diffusion mais en utilisant ceux où vos cibles se trouvent.